Enfants de la Creuse : enfin la reconnaissance

Comme le montre le rapport de 700 pages remis à la ministre des outre-mer, plus de 2000 mineurs ont été transférés de force entre 1962 et 1984 dans le cadre de la politique de migration de l'époque. L’étude met aussi en lumière les abus et les mauvais traitements subis par les mineurs.

11/04/2018


DECRYPTAGE